Info

RAMBLE SONG – 2021

Avec Ramble Song, un concert filmique ou un film concertant, BERLIN catapulte la musique – une strate sous-jacente et flottante dans ses productions précédentes – au premier plan, au même titre que l’aspect filmique. Dans une série de tableaux s’amorce un vagabondage poétique émaillé de beauté, mais aussi de déception. Ramble Song oscille entre mélancolie et humour noir et s’inspire du personnage du vagabond – le nomade qui cultive une forme d’indécision et qui sommeille en chacun de nous.

Sur scène, une installation théâtrale : cet organisme assoupi, avec ce qui ressemble à une respiration continue que la vue et l’ouïe peuvent percevoir, s’anime à la faveur de musique interprétée sur scène et d’images cinématographiques. La bande sonore couvre un large éventail allant d’échos de musique nouvelle, mais tout autant de krautrock endiablé et de paysages sonores divers et variés portés par des synthés. Le bruit de fond quotidien cède la place à un univers musical qui se cristallise en images et vice versa.

On retrouve quatre musiciens et un des créateurs du spectacle, tous stimulés par le compositeur attitré de BERLIN : Peter Van Laerhoven. Celui-ci s’est forgé une renommée en tant que compositeur de musiques de film [entre autres, par ses collaborations avec Fien Troch et Bram Van Paesschen] et musicien rock et pop [entre autres, avec les groupes Monsoon et Woven Hand]. Van Laerhoven contribue depuis le tout début à colorer l’univers sonore de BERLIN. Il sera accompagné de Tim Coenen [e.a. Miet Warlop, Het nieuwstedelijk, The Go Find et Roadhouse Libra], Eric Thielemans [e.a. EARR, Chantal Acda, Tape Cuts Tape, Ben Sluijs Quartet et  Jérusalem et Remember The Dragons du groupe BERLIN] et Tine Hubrechts [e.a. The Bear That Wasn’t]. Parallèlement au spectacle sortiront un vinyle et une version numérique de la bande sonore.

Si Ramble Song adopte une forme différente des précédentes productions, cela reste du BERLIN pur jus : un astucieux puzzle de formes [de présentation] pour aboutir à un ensemble très puissant. Dans cette pièce fictionnelle, le côté profondément humain qui caractérise les productions précédentes, souvent du genre documentaire, est encore davantage décortiqué, loin de tout aspect anecdotique ou de lignes narratives dominantes.

photo: serie 6 © Koen Broos

Photo

Vidéo et audio

Credits

conception et direction BERLIN [Bart Baele et Yves Degryse] comédiens film Luk Sponselee,
Menno De Schrijver,
Michel Van Looveren,
Jane Seynaeve,
Anthe Baele,
Jasper Meuris,
Ester Van Nuffel,
Ninke De Roeck,
Mo Franken,
Sigrid Desplentere,
Jérôme Gouardères,
Jaak Fremault,
plus à confirmer
vidéo et montage Bart Baele et Geert De Vleesschauwer scénographie Manu Siebens et BERLIN
composition musicale Peter Van Laerhoven musiciens Peter Van Laerhoven,
Tine Hubrechts,
Eric Thielemans et Tim Coenen [live & film],
Mo Franken,
Ester Van Nuffel et Ninke De Roeck [film]
costumes Jessica Ridderhof et Jane Seynaeve visagie Jane Seynaeve et Saskia Verreycken
photographie Koen Broos graphisme Corbin Mahieu
coordination technique Manu Siebens et Geert De Vleesschauwer son Arnold Bastiaanse,
Bas De Caluwe,
Maarten Moesen et Karel Verstreken
chargée de production Jessica Ridderhof production BERLIN
administrateur Kurt Lannoye administration Jane Seynaeve
diffusion Eveline Martens communication Sam Loncke
remerciements Florine Schaap,
Regul Bogaert,
Tamara Esseling,
Charlotte Willems,
Lars Senders,
Peter De Haan Uitvaartservice,
De Studio (Antwerpen,
BE),
J&M Catering et Bart De Muynck
Coproductions
deSingel international arts campus [Anvers, BE], le CENTQUATRE-PARIS [FR] et C-TAKT [Limbourg, BE] avec le soutien de le gouvernement flamand et la ville d'Anvers BERLIN est creative associate au deSingel international arts campus [Anvers, BE] et artiste associé au CENTQUATRE-PARIS [FR]

Presse