Lisboa

Bart Baele & Yves Degryse

[demain est peut-être un meilleur jour pour s'en aller]

Un portrait d’une ville qui se raconte à coups d’azulejos le long des murs de ses immeubles et de ses pavages. BERLIN emmène le public au coeur de l’une des plus anciennes villes de la terre.

LISBOA racontera l'histoire de Senhor do Adeus [João Manuel Serra], un personnage célèbre dans les rues de Lisbonne. Il saluait les passants de la main - automobilistes et piétons - comme remède contre la solitude. Dix ans durant, sur Saldanha. Il est devenu si populaire que finalement il n’était plus clair qui saluait qui: si lui saluait les passants, ou si les passants le saluaient. Quand il est mort en novembre 2011, des centaines de Portugais sont descendus dans la rue pour lui faire un dernier salut de la main.

BERLIN souhaite à nouveau voir la main de Senhor do Adeus s’agiter pour saluer les passants en créant une façade à son effigie sur l'une des sept collines sur lesquelles la ville de Lisbonne est construite. L'idée originale de transformer une façade sur chacune de ces collines, a été réduite à cette intervention artistique (en partie pour des raisons budgétaires).

En partenariat avec le Festival Alkantara, atelier Escritorio Editora et la ville de Lisbonne BERLIN veut rendre homage au Senhor do Adeus [Gentleman of Farewell]. Ceci est rendu possible par nos crowdfunders, les donateurs et par le Prix Flamand de la Culture des Arts du Spectacle, attribué à BERLIN en 2016 par le ministre Sven Gatz. L'enveloppe accompagnante sera entièrement investie dans le projet Lisbonne.

mise à jour novembre 2020 - annulation projet

Nous nous sommes battus longtemps et durement pour le projet LISBOA. Le budget était prêt, la conception était là et une équipe était impatiente de l'exécuter. Cependant, les autorisations essentielles n'ont malheureusement pas été obtenues. La voie bureaucratique s'est avérée plus longue et plus tortueuse que prévu et les négociations ont finalement dû être interrompues. À notre grand regret, le Senhor ne saluera la ville qu'en mémoire de ceux qui l'ont vu en personne.